Plein ecran

L’Italie de Matteo Salvini s’enfonce dans la xénophobie (Nouvel Obs)

Oct
2018

Transfert de migrants, enfants d’étrangers privés de cantine et fermetures « ethniques » des commerces, l’Italie de Matteo Salvini vire définitivement xénophobe.

La colère est montée d’un cran ce dimanche en Italie après que le ministère de l’Intérieur, dirigé par le leader d’extrême droite Matteo Salvini, a ordonné le transfert dans des centres d’hébergement de migrants qui avaient été accueillis dans un village de Calabre, présenté comme un modèle d’intégration.

Une mesure xénophobe qui ne détonne pas avec le programme politique mis en place par Matteo Salvini et ses alliés depuis plusieurs semaines. […]

Il y annonçait vouloir imposer un horaire de fermeture des supérettes qu’il nomme « ethniques ». Comprenez : tous les petits magasins tenus par des étrangers devront fermer à 21 heures. Un couvre-feu censé « limiter les abus et les irrégularités de certains magasins, presque tous gérés par des citoyens étrangers, qui sont devenus des refuges pour ceux qui troublent l’ordre public ».

La mesure discriminatoire rappelle à certains internautes celles prises contre les extrême droite sous le IIIe Reich, notamment comme le boycott des magasins juifs. D’ailleurs, les détracteurs de Matteo Salvini ne se privent pas pour le représenter doté d’une moustache hitlérienne ou revêtant le costume de nazi. […]

Nouvel Obs

Italie: Salvini veut un "couvre-feu" des supérettes souvent ethniques troublant l'ordre public
Lyon : Le Groupama Stadium ouvre un "espace multiconfessionnel"

Commentaires

Accueil
Menu
X