Plein ecran

Hemmes-de-Marck (62) : Une bénévole dans l’aide aux migrants accuse un autre volontaire de viol

11/10

 

Selon nos informations, confirmées par le procureur de la République, Pascal Marconville, une plainte a été déposée samedi au commissariat de Calais pour viol. La victime présumée, bénévole dans une association d’aide aux migrants à Calais, accuse un homme, également volontaire auprès des migrants, de l’avoir violée dans un mobil-home du camping de la plage Les Palominos, où d’autres membres d’associations sont hébergés. Les faits se seraient déroulés le jeudi 4 octobre.

La victime présumée est toujours à Calais et continue de travailler bénévolement dans l’entrepôt où une centaine de bénévoles, Français et Anglais, œuvrent chaque jour. C’est là où des associations comme l’Auberge des migrants, Help Refugees ou Calais Kitchen, organisent l’aide humanitaire pour les exilés. Le matériel pour les migrants et les dons y sont entreposés.

De son côté, l’agresseur présumé, « qui se dit d’origine marocaine », selon le procureur, aurait quitté Calais. François Guennoc, de l’Auberge des migrants, confirme « un incident » qu’il ne souhaite pas commenter. Néanmoins, « l’association a réglé l’incident et a écarté le bénévole suspecté. Nous avons aidé et immédiatement accompagné la volontaire qui a porté plainte ».

(Merci à Saskia)

Florange (57) : un ado tabassé par le père et le frère de sa petite-amie. Le père refuse d'être défendu par une femme avocate.
Perpignan (66) : il se fait couper le pouce à la machette pour une dette de 10 euros

Commentaires

Accueil
Menu
X