Plein ecran

Inde : 4 millions de musulmans Bengali bientôt apatrides ?

10/10

Direction l’Assam, au nord-est de l’Inde. Voilà 3 ans que les 33 millions d’habitants de cet état frontalier du Bangladesh sont pressées par les autorités centrales de New Delhi de faire foi de leur identité indienne. À eux, documents à l’appui, de prouver que leur présence en Inde remonte à avant 1971, année où des millions de réfugiés ont fui les massacres au Bangladesh, en pleine guerre d’indépendance.

Un recensement a eu lieu cet été, et 4 millions de personnes se retrouvent maintenant sur la sellette: apatrides en puissance, ils ont jusqu’à novembre pour satisfaire aux demandes de l’Administration. Pour les autorités, cette initiative vise à combattre l’immigration clandestine et la menace jihadiste, mais des voix accusent le gouvernement de Narendra Modi de s’acharner contre la minorité musulmane.

Le franc CFA est-il l'arme invisible de la Françafrique ?
Discriminations raciales au Maghreb : État des lieux en Algérie et en Tunisie

Commentaires

Accueil
Menu
X