Plein ecran

Sylvain Bourmeau vs Renaud Camus

Avr
2010

L’animateur de France Culture Sylvain Bourmeau attaque de nouveau l’écrivain Renaud Camus, en raison cette fois d’un texte défendant Eric Zemmour et félicitant une émission de France Culture avec Alain Finkielkraut et Véronique Bouzou, enseignante en « zone sensible »
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcwbqr_bourmeau-attaque-renaud-camus-10-av_news[/dailymotion](France Culture, 10 avril 2010)
Le billet de Renaud Camus dont il est question :

Communiqué n° 1023, samedi 27 mars 2010
Sur l’émission « Répliques » à propos de la violence à l’école

Le parti de l’In-nocence se félicite de l’émission « Répliques » du 27 mars 2010**, sur France Culture, et salue pour leur courage son animateur M. Alain Finkielkraut et ses invités, spécialement Mme Véronique Bouzou. Au moment où M. Éric Zemmour est harcelé de toute part pour oser tenir en public un discours qui corresponde un peu, enfin, à l’expérience quotidienne de nos concitoyens, cette émission, autant et plus que les autres de la même série, a eu l’immense mérite de déchirer pour un moment le voile d’offuscation que le pouvoir médiatique et ses alliés politiques et institutionnels tiennent serré sur ce qui survient. Les auditeurs ont pu distinctement entendre répudier pour une fois ce qu’on pourrait appeler le « saccharinois », ou le « lénifiançais », ou le « français d’après », cette sinistre novlangue qui pour ne pas blesser la sensibilité à fleur de peau des antiracististes organiques nomme la société arabo-noire « les milieux populaires », les territoires africano-musulmans « les cités », le défi perpétuel et l’étalage de la violence des « incivilités » ou, sa plus délicate trouvaille, les zones de non-droit et les secteurs sécessionnistes (sauf pour les allocations et subventions) les « quartiers sensibles » .

Le parti de l’In-nocence espère passionnément que ces rarissimes exemples de réinflux de sens dans les mots et de vérité dans les phrases feront école, et qu’ils permettront à notre peuple de nommer enfin, et d’abord de comprendre, ce qui lui arrive, à savoir la contre-colonisation violente et le Grand Remplacement.

**Ecouter l’émission « Répliques » avec Alain Finkielkraut et Véronique Bouzou, enseignante en « zone sensible »

Le maire PCF de Bagnolet (93) est-il musulman ? (redif)
Tahar Ben Jelloun : "D'autres émeutes sont à venir"

Commentaires

Accueil
Menu