Plein ecran

Rennes (35) : un bénévole de la Cimade soupçonné d’escroquer des sans-papiers

04/10

Huit personnes en situation irrégulière se sont plaintes des manœuvres d’un bénévole de la Cimade. Il a été jugé ce mardi 2 octobre, mais le tribunal correctionnel a renvoyé sa décision au 16 octobre.

«  Notre but est d’accompagner au mieux les personnes sans papiers. » Cette phrase sonne étrangement dans la bouche du prévenu qui comparaissait ce mardi 2 octobre, devant le tribunal correctionnel de Rennes. Âgé de 28 ans et ancien bénévole de la Cimade (association de soutien aux migrants), il est accusé d’escroqueries et contrefaçon de documents officiels.

L’enquête démarre en septembre 2016, lorsqu’une femme en situation irrégulière se dit victime de mensonges de la part de cet homme. Elle relate avoir eu un rendez-vous avec lui, un soir, au pied d’un immeuble de Villejean, pour lui confier son dossier, ainsi que 190 € en liquide qu’il lui avait réclamé. Il aurait justifié cette somme par des pénalités de retard demandées par la préfecture.

« De bénévole salutaire, le prévenu est devenu escroc »

« Quand j’ai obtenu mon titre de séjour, il m’a appelé pour me dire que j’allais être expulsé et qu’il fallait que je paye encore une somme. C’est là que j’ai commencé à enregistrer nos conversations », explique-t-elle aux juges. Méfiante, elle lui a réclamé une preuve du versement des 190 €. Ce dernier lui aurait alors donné une attestation falsifiée à l’en-tête du ministère de l’Intérieur.

Sept autres personnes ont décrit une situation similaire exprimant leur confiance totale dans leur accompagnateur. (…)

ouest-france.fr

S.O.S. Fdesouche : Permettez-nous de continuer à vous informer
Éric Zemmour : « Quand Macron est avec un petit Blanc insolent, il lui fait la leçon. Quand il est avec un grand Noir irrespectueux, il s’écrase... »

Commentaires

Accueil
Menu
X