Plein ecran

Paris : le chauffeur de bus qui avait giflé un jeune écope d’un jour de mise à pied

Oct
2018

La vidéo avait fait le tour de la toile et provoqué une vive polémique. Un chauffeur de la RATP était descendu de son bus et avait giflé un jeune qui avait dangereusement traversé la route devant son véhicule dans le Val-de-Marne.

Le chauffeur est passé devant le conseil de discipline de l’entreprise mercredi 26 septembre, qui a décidé d’une mise à pied d’un jour. Il risquait jusqu’à 5 jours de suspension pour son geste, qu’il avait affirmé regretter. Une pétition de soutien avait récolté près de 300.000 signatures, et Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, avait espéré l’indulgence du conseil de discipline.

La RATP avait indiqué prendre en compte « que le salarié regrette son geste et dit avoir agi sous le coup de l’émotion alors qu’il venait d’éviter de percuter le jeune, qui a traversé de façon dangereuse et qui a insulté le conducteur ». L’affaire n’est pas réglée sur le plan judiciaire, puisque la mère du jeune collégien giflé a porté plainte, et que l’enquête est toujours en cours.

"Je reviendrai avec une kalachnikov, je vais tous vous tuer et Allah dira que c’est légitime" : un prisonnier blesse deux surveillants à l'Île de Ré
Géorgie : une agriculture rivée à l’Union européenne

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu