Plein ecran

La mère d’Adrien Perez dénonce le « mépris » de Macron et juge celui-ci « incapable de mettre fin au règne sauvage d’une minorité qui empoisonne les Français »

Sep
2018

Les parents d’Adrien, jeune garçon tué pour un motif futile à la sortie d’une boîte de nuit, ont écrit à Emmanuel Macron pour confier leur désarroi et demander des mesures. Ils n’ont eu aucune réponse.

(…) Depuis, personne ne leur a répondu. « C’est blessant, constate Patricia Perez, la maman d’Adrien. C’est une sorte de mépris. Avez-vous Monsieur le Président de la République, l’indignation sélective ? Vous êtes le père de la patrie. Vous êtes censé nous protéger. Si la France est en insécurité, c’est la fin de tout, c’est la porte ouverte à tout. Et c’est ce qui est en train de se passer. On accepte cette insécurité dans le pays. C’est une catastrophe », lâche Patricia Perez.

« Nous ne nous battons pas seulement pour Adrien, mais pour toutes les familles qui pourraient être touchées par cette violence gratuite, aveugle. Pour tous ces jeunes qui meurent pour rien dans notre pays », confie Bruno Perez.

« À Rennes, le 7 juillet, un autre jeune, Dorian, 24 ans, est mort, roué de coups par plusieurs personnes à la sortie d’une discothèque. Et derrière, il n’y a rien. On oublie ces drames. Et ça continue. Pourtant tout le monde peut être agressé gratuitement, à tout moment », dénonce Patricia Perez.

(…) Le Parisien

Extrait de la lettre envoyée par les parents d’Adrien Perez :

(…) Son tort ? Avoir porté secours à un couple d’amis agressé par deux voyous – cet euphémisme nous coûte pour les qualifier. Ces deux individus, frères de sang et d’assassinat, sont, comme bien souvent, connus des services de police. Elevés dans la haine et le mépris de l’autre, ils sont deux des plus viles et pathétiques incarnations de ce qu’une éducation dénuée du moindre principe moral peut produire. Ils sont aussi et peut-être surtout l’insupportable engeance d’une France qui, par son incapacité à répondre fermement à la délinquance, produit un sentiment d’impunité croissant conduisant des jeunes gens à sortir armés d’un couteau et à s’en servir sans le moindre scrupule dès lors que quelqu’un ou quelque chose leur déplaît.

(…) Que font nos élus censés assurer la sécurité de leurs concitoyens ? Devons-nous conclure, après cette nouvelle tragédie, que les représentants d’un Etat de droit s’avèrent incapables de mettre fin au règne sauvage d’une minorité qui empoisonne le quotidien de millions de Français ? Nos élus ont-ils si peur de ces gens ou ont-ils un intérêt à les laisser prospérer et tuer ? La France a clairement renoncé à imposer la République dans certains territoires, complaisamment ou lâchement abandonnés à la délinquance. Sachez, Monsieur le Président de la République, que ce renoncement a un prix : celui de notre fils.

(…) Valeurs Actuelles

Allemagne : en Saxe, la CDU n'exclut plus de s'allier avec l'AfD lors des prochaines élections régionales
F. Taddeï sur RT France : Télérama doute de son impartialité sans le "garde fou" du service public (màj : première ce soir)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu