Plein ecran

Le Cardinal Cupich, au cœur du scandale d’abus sexuel dans l’Église, sanctionne un prêtre de son diocèse ayant brûlé un drapeau arc-en-ciel

24/09

Le Père Paul Kalchik, démis de ses fonctions de curé d’une paroisse de Chicago par son évêque, Mgr Cupich, a fui de son église avant l’arrivée des représentants du diocèse. 

Dans un bulletin publié le 2 septembre, le prêtre catholique de la paroisse de la Résurrection annonçait son attention (…) de mettre le feu à un drapeau arc-en-ciel [orné d’une croix et] retrouvé dans un entrepôt, à l’occasion de la Saint Michel, le 29 septembre. Ignorant la demande de l’archidiocèse d’abandonner ses projets, il a brûlé le drapeau le 14 septembre.

Le Cardinal Blaise Cupich est alors intervenu pour confirmer que le P. Kalchik était démis de ses fonctions de curé de la paroisse de la Résurrection à Chicago. (…) Dans une interview, le P. Kalchik s’est défendu en notant qu’ils avaient fait cela « en privé et en silence, afin d’éviter de froisser la communauté homosexuelle proche de la paroisse ». « C’est notre plein droit de l’avoir détruit, et nous l’avons fait en privé car l’archidiocèse nous mettait une pression. »

(…) L’ancien curé, qui prétend avoir lui-même été victime d’abus sexuels, a par ailleurs mis en cause les représentants de l’Église [dont Mgr Cupich, suite aux révélations de Mgr Vigano] cherchant à minimiser les abus sexuels du clergé :

« Je ne peux pas m’asseoir à côté de gens comme le Cardinal Cupich, pour qui tout cela n’est rien. » a ajouté le P. Kalchik. « Pardonnez-moi, mais quasiment tous les cas d’abus sexuels relatifs à des prêtres, des évêques, etc. sont entre des hommes. Il s’agit définitivement d’homosexualité. »

(…) Selon certaines sources, deux envoyés du Cardinal Cupich auraient diagnostiqué des « problèmes psychiatriques » chez le P. Kalchik et préconisé qu’il soit envoyé dans un établissement de santé mentale. (…)

Le mois dernier, Mgr Cupich avait nié les accusations de l’ancien nonce apostolique Mgr Viganò qui a accusé le pape d’avoir couvert les abus sexuels de Mgr McCarrick, [tout en minimisant cette affaire qui secoue l’Église depuis plus d’un mois] : « Le Pape a un plus grand programme : (…) il doit s’occuper d’autres choses, parler de l’environnement, protéger les migrants et poursuivre le travail de l’Eglise. Nous ne devons pas nous attarder sur ce sujet. » (…) Mgr Viganò dénonçait en outre « l’arrogance ostentatoire et l’insolence avec laquelle le Cardinal Cupich nie les preuves évidentes pour tous selon lesquelles 80 % des abus constatés ont été commis sur des jeunes adultes par des homosexuels qui avaient une relation d’autorité sur leurs victimes. » Il appelle le pape à démissionner.

Newsweek

« L’’Aquarius’ désarmé ou le naufrage de l’Europe » (Edito du Monde)
Tour de vis sécuritaire et anti-migrant en Italie

Commentaires

Accueil
Menu
X