Plein ecran

Montgenèvre (05) : affrontements violents entre forces de l’ordre et militants pro-migrants

Sep
2018

Les affrontements qui se sont déroulés dans les Hautes-Alpes, samedi après-midi vers 16 heures, à la frontière franco-italienne ont duré près de deux heures. Près de 150 activistes de l’ultra gauche ont tenté de passer la frontière par les bois, au-dessus du golf de Montgenèvre, pour en découdre visiblement avec les forces de l’ordre, environ 90 gendarmes, positionnés notamment à proximité du poste frontière. Selon une source proche du dossier, « aucune interpellation n’a été réalisée ».

Les gendarmes mobiles qui ont essuyé « des jets de bouteilles d’acide et de pierres de la part de personnes aux visages dissimulés et certaines vêtues de noir ont riposté par des grenades lacrymogènes et assourdissantes », explique à La Provence un gradé qui parle « d’actions de guérilla bien organisées, parfois à moins de cinq mètres des forces de l’ordre. Certains ont projeté des bombes artisanales ».

Ces affrontements qui n’ont pas fait de blessé, indiquent les autorités, se sont déroulés en marge d’un rassemblement de cinq jours sous la bannière « Passamontagna » (cagoule normalement utilisée pour se protéger du froid) qui a regroupé entre 400 et 500 « No border » (anti-frontières) notamment acquis à la cause pro-migrant, en majorité des Italiens mais également des Français, des Espagnols, des Allemands, des Hollandais et des Autrichiens. (…)

laprovence.com

(merci à jidji)

Le jeune homme agressé à l'arme blanche en plein centre de Clermont-Ferrand a succombé à ses blessures
France : près de 5% de la population ne veut pas d‘enfants

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu