Plein ecran

Macron menace les pays qui ne veulent pas « davantage d’Europe »

22/09

Le président de la République a critiqué « les pays qui ne veulent pas d’avantage d’Europe », alors que plusieurs pays d’Europe de l’Est s’en prennent aux politiques de l’UE, notamment sur la question migratoire.

Emmanuel Macron a déclaré jeudi que les élections européennes de mai 2019 allaient être « la bataille que tous les progressistes en Europe, que tous les démocrates doivent conduire ».

Sans citer de noms, le président français a dénoncé « ceux qui expliquent : moi (…) j’aime l’Europe quand elle me donne de l’argent, quand elle permet la prospérité à mon peuple, quand elle permet à mes travailleurs d’aller mieux gagner leur vie dans des pays voisins. Mais, chez moi, pas un seul migrant, pas un seul réfugié », à l’issue d’un sommet européen à Salzbourg, en Autriche.

 

 

 

« Les pays qui ne veulent pas davantage d’Europe, ne toucheront plus les fonds structurels ». « À un moment donné, le règlement se fera simplement », a-t-il ajouté devant la presse. « Les pays qui ne veulent pas davantage de Frontex (l’Agence européenne des gardes-frontières et des gardes-côtes, ndlr) ou de solidarité, ils sortiront de Schengen« , selon lui.

Europe1

Immigration: des salariés de Google ont cherché à contrer les décrets Trump
"Histoires d'une nation" : la France racontée par ses immigrés, une histoire pas forcément "gauloise"

Commentaires

Accueil
Menu
X