Plein ecran

Génération identitaire traitée de « nazie » : Madjid Messaoudène, élu à Saint-Denis, et un militant communiste devant la justice

20/09

L’élu de Seine-Saint-Denis Madjid Messaoudene et le membre du PCF Thomas Portes comparaissent ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris pour injure publique. Génération identitaire avait déposé plainte notamment suite à l’emploi du terme « nazi » pour qualifier les membres du groupe ou son opération anti-migrants au col de l’Echelle.

(…) « La chasse aux nazis ne s’est jamais arrêtée », avait-il écrit sans nommer Génération identitaire mais en réponse à un commentaire sur la question. Dans d’autres messages, il avait écrit: « Pourquoi y’a pas d’avalanche quand Generation identitaire font du trekk en bande nazie? », accompagné du hashtag « OuiAuxNazisensevelis ». Ou encore « Pour empêcher des nazis de traquer les migrants y’a plus personne mais pas panique ».

Le groupe a décidé de porter plainte pour injure publique et l’audience doit avoir lieu ce jeudi 20 dans l’après-midi. La jurisprudence en la matière considère que qualifier quelqu’un de « nazi » relève bien de l’injure (le terme « néo-nazi » peut en revanche être utilisé dans certains cas). Toutefois le tribunal devra définir que ces propos peuvent être qualifiés d’« expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait ».

(…) France Soir

Migrants et enjeu de souveraineté : Les États du Sud de l’UE réticents sur les garde-frontières européens ?
France Culture supprime son tweet faisant l'apologie de l'activiste palestinienne Ahed Tamimi

Commentaires

Accueil
Menu
X