Plein ecran

« Agir », une nouvelle chapelle pour les députés de centre-droit pour « rassembler les libéraux, humanistes, et proeuropéens »

Sep
2018

Les uns sont partis chez LREM, d’autres sont restés à LR… Eux ont officiellement lancé ce dimanche un nouveau parti, Agir, avec la bénédiction… mais pas l’adhésion d’Alain Juppé entouré notamment par Fabienne Keller et Franck Riester.

«Le centre-droit est dispersé en quatre quarts : chez LR, chez Macron, chez Agir, et une part sans domicile fixe !» scande Jean-Pierre Raffarin face à plusieurs centaines de sympathisants. L’ancien Premier ministre, toujours membre des Républicains, s’exprimait ce dimanche à la tribune d’un vaste hangar à Montévrain (Seine-et-Marne), en ouverture du congrès fondateur du parti de centre-droit Agir.

Un nouveau mouvement de centre-droit, mais pour quoi faire ? «Macron a le mérite d’avoir lancé la recomposition politique, mais nous voulons lancer un mouvement neuf pour rassembler les libéraux, humanistes, et proeuropéens», assure le député Pierre-Yves Bournazel, cofondateur d’Agir. Cette structure qui compte neuf députés, essentiellement d’anciens membres des Républicains (LR), a vocation à attirer ceux que rebute la ligne portée par le président de LR Laurent Wauquiez, mais qui ne rejoignent pas pour autant la République en Marche.

news.yahoo

Grand remplacement : débat tendu entre Éric Zemmour et les chroniqueurs des Terriens du dimanche
Invités à l'université d'été du féminisme par Marlène Schiappa, les islamistes de Lallab, Elisabeth Lévy et Raphaël Enthoven se font huer (MàJ)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu