Plein ecran

Etats-Unis : davantage d’immigrés venus d’Asie que d’Amérique Latine

14/09

Le visage de l’Amérique est en train de changer rapidement, c’est ce que revèle une étude démographique de la prestigieuse Brookings Institution à Washington. En 2017, 13,7% de la population américaine est née à l’étranger, c’est le taux le plus élévé depuis 1910. Autre donnée importante, la majorité des migrants ne vient plus de l’Amérique latine mais d’Asie. […]

Ceci est en partie la conséquence du changement des lois sur l’immigration en 1965. A cette époque, les autorités ont abandonné le système de quotas ethniques qui favorisait les Européens du Nord et de l’Ouest. Le regroupement des familles a été également facilité.

L’étude du Brookings Institution revèle un autre aspect intéressant: les nouveaux venus n’hésitent pas à s’installer dans les régions où le taux d’immigration est très faible. C’est le cas du Tennessee, de l’Ohio et du Kentucky par exemple. Dans ce dernier Etat le nombre de migrants qui se sont installés a augmenté de 20% en huit ans. Avec eux, le niveau d’éducation a aussi augmenté : dans l’Ohio, les immigrés asiatiques sont en moyenne plus éduqués que les Américains originaires de cet Etat.

RFI

Nîmes (30) : Un homme fonce en voiture sur la foule en criant "Allah Akbar", 2 blessés (MàJ)
Brésil : le candidat d'extrême droite à la présidentielle réopéré d'urgence

Commentaires

Accueil
Menu
X