Plein ecran

« La Hongrie ne cède pas au chantage et défendra ses frontières » : le discours complet de Viktor Orbán au Parlement européen (MàJ)

Sep
2018

Le Premier ministre conservateur hongrois Viktor Orbán était mardi 11 septembre 2018 au parlement européen de Strasbourg pour s’exprimer dans les discussions portant sur le rapport Sargentini – du nom de sa rédactrice principale Judith Sargentini, députée européenne de la Gauche verte – qui dénonce la situation de « l’État de droit » en Hongrie.

VisegradPost


Le Parlement européen a voté pour demander à l’Union européenne de lancer l’article 7, procédure radicale permettant à Bruxelles de sanctionner la Hongrie, qu’elle accuse de mettre à mal les «valeurs» de l’Union européenne.

La réaction de Budapest ne s’est pas fait attendre. Le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto, a ainsi déclaré à l’issue d’une réunion gouvernementale : «La décision d’aujourd’hui n’est rien de moins qu’une petite vengeance des politiciens pro-immigration contre la Hongrie». «Cette décision de condamner la Hongrie et le peuple hongrois a été prise alors que nous, Hongrois, avons prouvé que la migration n’est pas un processus nécessaire et qu’il est possible de stopper l’immigration», a-t-il ajouté.

(…) RT

Le Dalaï-Lama : "L'Europe appartient aux Européens. Les migrants devront retourner dans leur pays"
"Fake News" : France Info continue de prétendre que l’agression d'une athlète noire en Italie était "raciste" alors que la Justice a confirmé qu'elle ne l'était pas

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu