Plein ecran

Washington arrête de financer l’agence de l’Onu pour les réfugiés palestiniens

01/09
Les Etats-Unis accusent l’agence d’augmenter «sans fin» le nombre de personnes éligibles au statut de réfugié.

Les Etats-Unis ont renoncé vendredi à financer l’agence de l’Onu (Organisation des Nations unies) pour les réfugiés palestiniens (l’UNRWA). Ces réfugiés sont dispersés dans différents pays et demandent depuis plusieurs décennies à retourner sur leurs terres devenues israéliennes. Accusant régulièrement l’Onu et ses instances d’être anti-israéliennes, l’actuelle administration américaine s’était déjà retirée de l’Unesco et du conseil des droits de l’homme de l’Onu.

Une action «biaisée» d’après les Etats-Unis

Après avoir «attentivement examiné la question», l’administration du président américain, Donald Trump, «a décidé que les Etats-Unis ne feraient pas de contribution supplémentaire à l’UNRWA», une «opération irrémédiablement biaisée», a indiqué la porte-parole du département d’Etat, l’équivalent américain du ministère des Affaires étrangères. Elle a accusé l’agence d’augmenter «sans fin et de manière exponentielle» le nombre de Palestiniens éligibles au statut de réfugié. «Ce n’est simplement pas viable.» L’UNRWA assiste plus de trois millions de Palestiniens sur les cinq millions enregistrés comme réfugiés. Mais elle est accusée de «biais anti-Israéliens» par le gouvernement américain.[…]

Vives réactions côté palestinien et à l’Onu

«Nous rejetons et condamnons cette décision américaine dans son intégralité», déclare le négociateur en chef palestinien et secrétaire général de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat. Il appelle les pays du monde «à rejeter cette décision et à fournir tout l’appui possible» à l’UNRWA.[…]

Le Parisien

 

 

 

Lyon : un père de famille séquestre les agresseurs de son fils puis les conduit au commissariat, il est déféré devant le parquet, les jeunes sont relâchés
Comment le salafisme d'Arabie saoudite gangrène l'islam des Balkans

Commentaires

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.

Accueil
Menu
X