Plein ecran

La Garde-Freinet (83) : Craignant pour l’image de sa commune, le maire interdit la « chicha » sur la voie publique

Août
2018

Suite à de nombreuses plaintes d’habitants, le maire, Jean-Jacques Courchet, a pris un arrêté début août. Depuis quelques jours, la police municipale de la Garde-Freinet fait donc la chasse aux consommateurs de narguilé

Un arrêté municipal interdisant de fumer la chicha sur la voie publique a été pris le 9 août par le maire Jean-Jacques Courchet [Divers Droite]. Lequel ne semble plus pouvoir supporter que « l’image de marque » de sa commune puisse être écornée par ces regroupements effectués régulièrement depuis le début de l’été.

Le premier magistrat a en effet reçu plusieurs plaintes d’administrés dénonçant cette pratique, estimant aussi que ces rassemblements occasionnaient des nuisances aux usagers en terme de commodité de passage mais aussi de tranquillité. Et Jean-Jacques Courchet d’ajouter: « Cette consommation de narguilé s’accompagne de réunions tardives entraînant des tapages par éclat de voix ou de musique et d’excès d’alcool ».

Le maire insiste encore sur le fait que « cette consommation est une atteinte à la salubrité publique (crachats et encore de dépôts de déchets voire de petits incendies) comme le rapporte une récente enquête de la police municipale ».

varmatin.com

(Merci à Jesse James)

Paris : aux Invalides, les Poilus apparaissent en pleine lumière pour le centenaire de l'armistice
Salvini à l'Express : «“Populiste, xénophobe, qui fait trembler l'Europe.” Même en France, ils ne savent plus quoi inventer pour m'attaquer.»

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu