Plein ecran

Bois de Boulogne (75) : « Un meurtre transphobe, putophobe et raciste »

18/08
Vanessa – Elias, pour l’état civil – Campos, transsexuelle d’origine péruvienne, 36 ans, arrivée en France il y a deux ans environ, a été tuée par balle. Ses meurtriers, au nombre d’une petite dizaine, sont en fuite. la victime aurait été agressée par une bande de voleurs, « une petite dizaine, précise une source policière. Il y a des équipes de roulottiers qui écument le bois en ce moment, forcent les voitures des clients lorsqu’ils sont occupés avec les prostitué(e) s ». […]

« Pourquoi la vie des trans migrants prostitués importe-t-elle si peu ? » « Les agresseurs se seraient acharnés sur Vanessa – qui se serait interposée pour défendre la voiture de son client – armés de cutters, de couteaux et de bâtons et d’une arme de poing », indique un autre policier.

Ces dernières années, une dizaine de prostitué(e)s ont été tuées au bois de Boulogne. […] A quelques pas de là, alors qu’un client matinal vient de la quitter pour repartir à vélo, un être sans âge, aux lèvres refaites, au volant de sa camionnette de fonction, commente de sa voix rauque : « Moi, je suis de la journée. Je ne sais pas ce qui se passe ici la nuit ».

Pourquoi la vie des femmes trans migrantes travailleuses du sexe importe-t-elle si peu ? Pourquoi nos morts sont-elles traitées uniquement comme des faits divers ? Pourquoi les journalistes sont-ils si ignorants ou si irrespectueux qu’ils titrent sur la mort d’ « un prostitué travesti » et continuent de nous mégenrer jusque dans la mort ? La vie d’une pute ne compte-t-elle pas ? […]

Nouvel Obs

Merci à Moja D

Le boom de l’immobilier a rapporté plus de 30 milliards d’euros à l’Etat
Allemagne : un Turc attaque à la feuille de boucher son ex-petite amie thaïlandaise et le nouveau compagnon polonais de celle-ci

Commentaires

Accueil
Menu
X