Plein ecran

Une footballeuse marocaine profite d’un tournoi en Espagne pour émigrer clandestinement

17/08

Les cas de sportifs qui quittent leur équipe lors de compétitions internationales sont assez fréquents dans le royaume chérifien.

A l’aéroport de Valence, ce vendredi 10 août, Meriem Bouhid dépose ses bagages sur le tapis roulant. Elle s’apprête à retourner au Maroc après avoir participé à un tournoi international de football féminin organisé en Espagne. Mais ses coéquipières prendront l’avion sans elle. Quelques minutes après avoir enregistré ses valises, l’attaquante de l’équipe nationale féminine des Lionnes de l’Atlas s’éclipse discrètement, désertant son équipe avec pour seules affaires « un petit sac » et son passeport, selon la presse marocaine.

Depuis, son visa Schengen a expiré et elle se trouve en situation irrégulière en Europe, a déclaré mercredi 15 août Mustapha Benslimane, le président du club Olympique de Safi (OSC), où la footballeuse de 24 ans évoluait depuis un an. Contactée par téléphone après sa « fuite », Meriem Bouhid a expliqué au président de l’OSC vouloir « changer de vie » et affirmé que « vivre au Maroc ne l’intéressait plus », sans donner plus de précisions sur ses projets. […]

Parmi les 435 786 migrants installés illégalement en Europe en 2017, 6,9 % sont marocains, selon l’agence européenne Frontex chargée de la surveillance aux frontières. […]

Le Monde

Portugal : Lisbonne devient-elle un parc d'attraction pour touristes ?
Brexit : les entreprises forcées d'augmenter les salaires face à la pénurie de main-d'œuvre

Commentaires

Accueil
Menu
X