Plein ecran

Une réfugiée yézidie, ancienne esclave de l’État islamique, a fui l’Allemagne après y avoir revu son tortionnaire devenu lui aussi réfugié (MàJ)

18/08

18/08/18

Une ancienne esclave de DAECH affirme avoir retrouvé son tortionnaire en Allemagne où elle a été accueillie comme réfugiée. La police allemande ne pouvant rien faire, elle est repartie en Irak.
– RT France, 18 août 2018, 13h12


16/08/18

Une adolescente yézidie asservie par l’État islamique est retournée en Irak après avoir rencontré l’un de ses tortionnaires dans les rues d’une ville près de Stuttgart, en Allemagne, où il résidait en tant que réfugié.

Ashwaq Ta’lo, qui a émigré en Allemagne, a déclaré qu’elle marchait dans la rue en février dernier lorsqu’elle a aperçu Abu Humam, un ancien gardien de l’Etat islamique, qui l’avait achetée en Irak pour 100 dollars.

« J’avais des sueurs froides en regardant attentivement son visage », a déclaré Ta’lo à Bas News, une agence kurde. « C’était Abu Humam, avec la même barbe effrayante et le même visage hideux. »

L’adolescente a déclaré que Humam avait immédiatement proféré des menaces en lui disant: « Je suis Abou Humam et je sais vous étiez avec moi pendant un moment à Mossoul. Je sais où tu vis, avec qui tu vis et ce que tu fais. »

Ta’lo a dénoncé Humam aux autorités, mais la police allemande a signifié qu’elle ne pouvait pas l’arrêter parce que le tortionnaire djihadiste a obtenu un statut de réfugié politique.

L’adolescente a décidé de quitter l’Allemagne et est retournée au Kurdistan irakien pour vivre avec son père.

« Je ne reviendrai jamais », a-t-elle juré.

(…) The Times

Royaume-Uni : Nigel Farage se réengage pour un « vrai Brexit »
Paris (18ème) : un homme gravement blessé à coups de pic à brochette devant une boucherie

Commentaires

Accueil
Menu
X