Plein ecran

Toulouse : Un an ferme en comparution immédiate pour Adel, le cambrioleur de vieilles dames

14/08

Lundi 6 août, à 7 heures du matin, Danielle, 78 ans, a entendu du bruit au rez-de-chaussée de sa maison, dans le quartier des Chalets. « Je pensais que c’était les tortues dans leur terrarium qui ont l’habitude de bouger des cailloux », poursuit-elle.

Cependant, en descendant, elle est tombée nez à nez avec Adel, un jeune homme de 19 ans, « certainement entré par le jardin mitoyen ou en escaladant son portail ». Dans la confusion, Adel a tenté de s’emparer du véhicule de Danielle, garé dans sa cour : « J’étais montée chercher mon téléphone pour appeler la police, mais je me suis trompée de numéro. Alors quand j’ai entendu la voiture se mettre en marche, je suis allé fermer le portail pour l’empêcher de partir avec. Il a reculé plusieurs fois dedans pour le casser », poursuit Danielle.
(…) le jeune homme s’est échappé avec deux ordinateurs portables, une tablette, des bijoux et des foulards d’une grande valeur : « J’en avais un depuis 65 ans. Je l’avais gagné après une course équestre à La Cépière. L’autre, c’est un souvenir de ma mère décédée en 1997, ils ont une grande valeur sentimentale ». Les dégâts ont rendu son véhicule inutilisable.

Dans la foulée de ce home-jacking, l’individu a récidivé quelques rues plus loin, chez une autre vieille dame. Cette dernière l’a également fait fuir. Il ne lui a rien volé. Il a été arrêté dans un squat boulevard des Minimes, le même jour.

Il a comparu détenu aux audiences des comparutions immédiates du tribunal correctionnel de Toulouse. La procureure de la République requiert un an de prison ferme avec maintien en détention : « Les victimes ont beaucoup de courage et de cran, les faits sont très désagréables ».
(…) Il est finalement condamné à un an ferme assorti d’un maintien en détention.

www.ladepeche.fr

Portugal : quand les étrangers délogent les habitants de Lisbonne
Lorsqu'avoir un nom maghrébin empêche de réserver des logements en ligne (HuffPost)

Commentaires

Accueil
Menu
X