Plein ecran

Etats-Unis : un juge fait rebrousser chemin à un avion transportant des migrantes expulsées

10/08

Un juge de Washington a ordonné jeudi 9 août qu’un avion renvoyant chez elles une mère et sa fille originaire d’Amérique centrale ayant demandé l’asile aux Etats-Unis rebrousse chemin. Le magistrat a, en outre, menacé le ministre de la justice américain, Jeff Sessions, de le poursuivre pour outrage.

Les deux migrantes avaient porté plainte pour contester leur expulsion vers un pays d’Amérique centrale, et une audience consacrée à leur requête s’est tenue jeudi, a expliqué l’ACLU, la puissante organisation de défense des droits civiques. Selon l’ONG, le juge avait bloqué leur expulsion en attendant d’examiner l’affaire. […]

L’ACLU a ainsi détaillé sur son site l’histoire de Carmen, qui a fui le Salvador : elle «a été violée de manière répétée, harcelée et menacée de mort par son mari, même lorsqu’ils vivaient séparément. En juin 2018, elle a fui avec sa fille, demandant l’asile aux Etats-Unis. Bien que des agents aient conclu que leur récit était véridique, on leur a finalement dénié la protection de l’asile parce qu’elles n’avaient pas de “peur crédible de persécution”. » […]

En juin, M. Sessions avait annoncé que les Etats-Unis allaient durcir les procédures de demande d’asile afin de limiter le flux d’immigrants originaires d’Amérique centrale. Les allégations de violences conjugales ou de violences de la part de gangs ne seront ainsi plus suffisantes pour déposer une requête aux postes frontières, avait-il déclaré.

Le Monde

Agen : il menace les clients d'un restaurant un couteau à la main en criant «Allahou Akbar»
Lozère : une vacancière veut faire taire la cloche de l'église d'un petit village

Commentaires

Accueil
Menu
X