Plein ecran

Géorgie : des ministres des Affaires étrangères européens demandent l’adhésion de la république à l’OTAN

09/08

Les ministres des Affaires étrangères polonais, lituanien, letton et ukrainien ont participé aux commémorations de l’invasion russe de 2008 en Géorgie. Ils espèrent une adhésion rapide à l’OTAN.

Les ministres des Affaires étrangères de la Pologne, de la Lettonie, de la Lituanie et de l’Ukraine ont fait une apparition commune lors des commémorations en Géorgie. Ils ont rappelé les événements du 7 août 2008, quand la Russie a envahi militairement la petite république du Caucase, forçant 150.000 personnes à fuir leurs foyers et entrainant la mort de 400 soldats géorgiens.

Les ministres ont également publié une déclaration commune exigeant « la pleine application de l’accord de cessez-le-feu », la participation au processus de Conversations internationales de Genève et l’accès d’une mission européenne aux territoires occupés.

« De concert avec les autorités géorgiennes, nous voudrions rappeler au monde que l’indépendance de la Géorgie a été bafouée, que des milliers de familles ont été chassées de chez elles et que des centaines de personnes ont été tuées et blessées », a souligné le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz.

Le ministre a aussi cité l’ancien président polonais Lech Kaczynski, qui s’était rendu à Tbilissi en 2008 avec ses homologues estonien, letton, lituanien et ukrainien, pour soutenir la Géorgie après l’invasion et avait fait une déclaration qui s’est depuis en partie avérée: « Nous savons très bien qu’aujourd’hui c’est la Géorgie, demain l’Ukraine, après-demain les pays baltes, puis peut-être mon pays, la Pologne ».

« Ces mots, qui se sont malheureusement révélés partiellement prophétiques et semblent toujours d’actualité aujourd’hui », a regretté le ministre. « La politique d’agression que mène la Russie dans la région et le manque de volonté de gérer les conflits causés par le Kremlin sont une menace grave contre l’ordre européen et le respect du droit international. »

(…)

Euractiv

Espagne : nouvelle porte d'entrée des migrants en Europe (Màj)
Saint-Denis (93) : une mère et sa fille tabassées par des "jeunes" alors qu'elles tentaient de rattraper les voleurs qui les avaient dépouillées

Commentaires

Accueil
Menu
X