Plein ecran

Séméac (65) : Neuf mois de prison ferme pour avoir frappé des policiers

Août
2018

Il a été condamné, lundi, à 12 mois de prison dont trois avec sursis (…). Il a écopé d’un sursis, mise à l’épreuve de 18 mois et devra verser 1 000 € de dommage et intérêts à chaque policier blessé.

 

C’était le mercredi 25 juillet. En fin de journée, deux équipages de police arrivent sur un entrepôt à Séméac, alertés par le propriétaire qui suspecte la présence de cambrioleurs. Trois jeunes s’y trouvent, âgés de 13 à 18 ans.

Rapidement, le ton monte et les insultes fusent. Alertés par téléphone, la mère et son compagnon arrivent sur les lieux. Ce dernier, un homme solide de 51 ans, somme les forces de l’ordre de libérer son beau-fils en les menaçant de mort. Puis, il agresse un premier policier avant de se saisir d’une barre en bois. Même le taser dont fait usage un agent ne suffit à le maîtriser. Il assène des coups de barre aux forces de l’ordre qui se défendent avec leur bâton et leur matraque.

Cette décision ne clôt cependant pas l’affaire puisque les trois jeunes devront répondre des faits de vol avec effraction, d’outrage et de rébellion (…).

 

www.ladepeche.fr

Chine : Demba Ba "victime de racisme"
Quand le préfet de police remerciait son "cher ami" Benalla, qu'il affirme pourtant ne pas bien connaître

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu