Plein ecran

Japon : un Nigérian arrêté après avoir détruit des centaines de pierres tombales et des statues religieuses

04/08

La police préfectorale d’Ehime a arrêté un ressortissant nigérian de 45 ans, dans le cadre d’une enquête sur la destruction de centaines de pierres tombales et de statues religieuses dans les préfectures d’Ehime et d’Osaka.

Dans l’immédiat, la police accuse Abraham Emmanuel Uba, un habitant de la ville de Hannan, préfecture d’Osaka, d’avoir renversé, le 15 juillet dernier, une statue bouddhiste d’une valeur d’environ 80.000 yens, dans un temple de la ville de Saijo, à Ehime.

La police n’a pas indiqué si Uba reconnaissait les faits. La police enquête également afin de savoir si Uba pourrait être l’auteur d’une destruction similaire dans un temple de la ville de Matsushima, à Ehime.

Le 21 juillet, environ 300 pierres tombales, dont certaines mesuraient 1,7 mètre de hauteur, ont été brisées dansle cimetière Tottori, à Hannan (Osaka). Six statues de Jizo en pierre ont également été détruites. Selon les enseignements bouddhistes, elles servent à protéger les enfants et les bébés à naître.

Le même jour, des dégâts similaires ont été observés sur plusieurs pierres tombales du cimetière de Jinen.

Tokyo Reporter

Après la bagarre Kaaris/Booba, le leader de la LDNA analyse le racines de la violence dans sa communauté
Belgique : l'ancien ennemi public n°1, Nordin Benallal, remis en liberté

Commentaires

Accueil
Menu
X