Plein ecran

L’entreprise d’armement Manurhin va être reprise par un groupe originaire des Émirats arabes unis

Août
2018

Créée il y a près d’un siècle et connue notamment pour avoir produit le revolver MR73 avant de devenir le spécialiste français des machines utilisées pour fabriquer des munitions, l’entreprise Manurhin connaît des problèmes récurrents depuis maintenant plusieurs années, malgré un carnet de commandes bien rempli.

(…)

Finalement, le 1er août, la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse a donné son feu vert à la reprise de Manurhin par le groupe EDIC [Emirates Defense Industries Company]. Originaire des Émirats arabes unis et dirigé par Luc Vigneron [ex-Pdg de Nexter et de Thales], ce dernier produit des munitions, des armes légères et des blindés. En outre, il est soutenu par le fonds d’investissement émirati « Mubadala », ce qui lui donne une certaine « puissance de frappe ».

D’autres industriels étaient sur les rangs, dont le belge New Lachaussée, la PME française Odyssée Technologies et le groupe slovaque Delta Defence, qui détient déjà 36% du capital de Manurhin.

(Merci à Guillotin)

Un pasteur Afro-Américain : «Donald Trump sera probablement le président le plus pro-Black qu'on ait jamais eu»
États-Unis : une journaliste souhaitant "voir disparaître ces chiens de Blancs" rejoint le comité de rédaction du New York Times

Commentaires

Accueil
Menu
X