Plein ecran

Quand Alexandre Benalla, alias « Mars » (la planète qui précède Jupiter), draguait sur Tinder, photos d’Emmanuel Macron et Donald Trump à l’appui

Août
2018

« Mars. Homme de 26 ans. Paris » : Sur Tinder, c’est le genre de profil qui existe par millier. Sauf qu’à y regarder de plus près, celui-ci n’était pas comme les autres. Sur les cinq photos du profil de ce mystérieux « Mars », alias Alexandre Benalla, dont trois sont à découvrir dans le numéro de Closer en kiosques ce vendredi 3 août, plusieurs clichés présentent l’ancien chargé de mission à la présidence de la République aux côtés d’Emmanuel Macron. Mieux : Alexandre Benalla allait jusqu’à afficher sa proximité avec son patron jusque dans son pseudo, revendiquant avec celui-ci une place clef dans la galaxie de la macronie. Sur Tinder, Alexandre Benalla avait en effet choisi d’être… Mars, soit la planète qui précède Jupiter, le surnom non-officiel d’Emmanuel Macron, dans le système solaire !

Toujours en costume sombre et strict, il apparaît sur les photos postées sur Tinder au premier plan devant le président de la République ou à quelques mètres de la rencontre avec Donald Trump ! Closer a mis la main sur ses clichés via le « superlike » déposé par « Mars » sur le profil d’une jeune femme, il y a déjà plusieurs mois. A l’époque, celle-ci avait été interloquée par les clichés au cœur de la République affichés par ce mystérieux Mars sur son profil, et avait tenté d’en savoir plus, mais sans grand succès…  (…)

Routes, gares, aéroports, métro… Les infrastructures françaises se dégradent sérieusement
La ville de Essen (All.) commande 128 gilets pare-balles pour l'Office régional de l'immigration

Commentaires

Accueil
Menu
X