Plein ecran

37 % des cas de nouvelles infections par le VIH en France concernent des personnes nées en Afrique subsaharienne

Juil
2018

(…) En attendant, la PrEP a fait ses preuves. À San Francisco, le nombre de nouveaux cas de VIH a chuté de 49 % entre 2012 – année où la PrEP a été autorisée aux États-Unis – et 2016. À Londres, le nombre de nouvelles infections chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes a diminué de 29 % entre 2015 et 2016. Prochaine cible, les personnes nées en Afrique subsaharienne, qui représentent 37 % des cas de nouvelles infections par le VIH en France.

(Merci  à Bakifrax)

Affaire Benalla : La presse étrangère pas tendre avec Emmanuel Macron
Immigration : "Aujourd'hui, il s'agit d’intégrer des Français à la France"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu