Plein ecran

Zeebrugge (Bel.) : excédée par la délinquance des migrants, la population veut « prendre les choses en main », la police appelle au calme

Juil
2018

La population de Zeebrugge, une commune de la ville de Bruges, en a marre des cambriolages, les habitants veulent prendre les choses en main contre les immigrés illégaux. « Ne faites pas ça », avertit la police.

Les habitants de Zeebrugge sont très préoccupés par le nombre croissant de cambriolages dans les voitures et les maisons.

(…) Ils sont convaincus qu’il existe un lien entre le nombre croissant de cambriolages et les migrants qui sont nombreux dans les rues. Certains parlent même de se confronter aux migrants. « Une très mauvaise idée », répond la police locale qui confirme néanmoins qu’il y a une augmentation du nombre de cambriolages. « Au cours des derniers jours, c’est une douzaine. Même s’il est dangereux de supposer immédiatement que les vols sont commis par des migrants ».

Les municipalités côtières sont traditionnellement plus vulnérables au vol durant la saison estivale. «Nous demandons à tout le monde de suivre la démarche officielle et de signaler immédiatement des situations douteuses à la police, ce qui est la seule bonne solution.»

Le maire Renaat Landuyt comprend l’inquiétude des habitants de Zeebrugge. Bien qu’il ait le même message que la police: ne prenez pas les choses en main.

(…) Pas moins de 63 migrants ont été arrêtés dans la zone portuaire. Un autre problème est que les migrants clandestins dorment ou prennent un bain de soleil dans les rues. C’est le cas, par exemple, dans le parc et autour de l’église. Mais là aussi le message de la police reste le même: ne pas chercher la confrontation et laisser les autorités compétentes faire leur travail.

HLN.be

Marine Le Pen balance l'information de fdesouche sur les liens entre Makao, l'ex-garde du corps de Macron, et Jawad Bendaoud, le logeur de Daesh
Worcester (G-B) : un enfant de 3 ans grièvement brûlé après avoir été victime d'une attaque à l'acide, 3 suspects interpellés (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu