Plein ecran

Le populisme, maladie infantile de l’âge numérique

21/07

Selon Philippe Lemoine, entrepreneur et essayiste, avec le numérique, les personnes prennent le pas sur les organisations et les élites. Les mouvements populistes en profitent. Comment sortir du piège ?

Les enjeux d’aujourd’hui n’étaient pas déterminants il y a un quart de siècle : le dérèglement climatique, les flux migratoires, le terrorisme islamiste, la crise financière, le tsunami numérique structurent désormais le champ politique. C’est ainsi que les cinq étoiles du Mouvement italien éponyme symbolisent l’eau publique, les transports durables, le développement écologique, la connectivité généralisée et la défense de l’environnement… […]

Leur ambition ? Créer un mouvement politique sur des thèmes nouveaux et reposant entièrement sur la mobilisation horizontale des citoyens permise par internet. Dès lors, comment ce projet de renouveau a-t-il pu accoucher d’un accord avec la Ligue du Nord, issue de l’extrême droite, au sein d’une alliance populiste ? […]

Le fait majeur semble résider dans ce qui caractérise l’étape actuelle de transformation numérique : l’avance prise par les personnes sur les organisations et sur les élites. […] Ce sont d’ailleurs les anciennes élites déstabilisées voire « disruptées » vis-à-vis desquelles on prend le plus de distance : certains journalistes de la presse écrite ou audiovisuelle ; les experts institutionnels ; les responsables des partis de l’ancien monde. […]

Nouvel Obs

Mulhouse : course-poursuite mortelle dans le centre-ville, le conducteur positif aux stupéfiants et en défaut d’assurance
Altercation Castaner - Le Pen à l'Assemblée nationale (vidéo)

Commentaires

Accueil
Menu
X