Plein ecran

Bondy (93) : « Kylian Mbappe est le symbole du potentiel des banlieues françaises »

20/07
A Bondy, comme dans d’autres villes de la banlieue parisienne, c’est au stade que les jeunes se retrouvent. Des heures passées à travailler leur technique… Pour eux, les Bleus version Pogba-Mbappé sont à l’image de la France. Pour Athmane Airouche, président de l’AS Bondy : « La banlieue peut créer plein de choses. On a cette chance d’avoir cette mixité sociale. Ça représente beaucoup de choses et ça prouve qu’avec du travail, de l’envie, des rêves, on peut réussir« .

« La France est le seul pays à intégrer des gens d’horizons différents, de cultures différentes, de traditions et de langues différentes et tout le monde s’y retrouve« , analyse l’un des participants au match. Une vision de l’intégration que certains pourraient juger un peu naïve et que ses voisins semblent en tout cas avoir du mal à comprendre.

« L’équipe de France a gagné et c’est une équipe de France unifiée, diversifiée, heureuse de mouiller le maillot de chanter la marseillaise, de véhiculer des valeurs positives pour les plus jeunes, faire des rappels de bienséance à des aînés. Et je pense que ça c’est la France qui rayonne, la France qui gagne« .

A Bondy, la France qui gagne est sûrement sur le terrain mais le discours n’aide pas forcément à trouver une meilleure place dans la société. Il y a vingt ans, les Bleus de Zidane faisaient découvrir la France « black-blanc-beur ». Un symbole qui n’avait pas duré. Quatre ans plus tard Jean-Marie Le Pen était au second tour de l’élection présidentielle.

Palerme (Sicile) : "Sainte Rosalie, ouvre les ports et libère-nous du racisme !" (VIDEOS)
Alexandre Benalla a également agressé une femme à la Contrescarpe, comme le montre une vidéo inédite

Commentaires

Accueil
Menu
X