Plein ecran

Coupe du Monde : des femmes dénoncent les agressions sexuelles dans les fan zones (Màj)

19/07

18/07/2018


18/07/2018

15 juillet, coup de sifflet final, la France explose de joie : les Bleus sont champions du monde. Une soirée marquée par la fête, mais aussi par des débordements. Pendant le match France-Croatie, Alice était à Nantes (Loire-Atlantique) dans la fan zone lorsqu’elle a été agressée.

« J’étais en train de regarder le match avec des amis tranquillement quand un homme par-derrière a sorti son pénis et s’est frotté contre ma cuisse avec insistance« , raconte la jeune femme. Elle s’adresse alors à des policiers présents sur la fan zone en surveillance : « Les policiers m’ont dit qu’ils étaient là uniquement pour les actes terroristes », poursuit-elle. Découragée, elle a décidé de ne pas porter plainte.

Attouchements, agressions sexuelles dans la foule des fan zones, sur internet, depuis la finale, des dizaines de témoignages de femmes derrière ce mot clef : #MeTooFoot. À Paris, le préfet de police condamne ces agressions et incite les femmes à porter plainte.

Grande-Bretagne : un islamiste reconnu coupable d'avoir voulu décapiter Theresa May
Le message des Bleus au reste du monde : "Nous sommes français !"

Commentaires

Accueil
Menu
X