Plein ecran

Baisse de la natalité : où sont passés les bébés français ?

17/07

[…] En 2017, le taux de fécondité du pays est tombé à 1,88. Le début de la fin de l’exception française ? En Europe la France est passée de la 2e à la 18e place entre 2007 et 2016.

le nombre des naissances enregistrées en France donne de sérieux signes de faiblesse. En 2017, il a baissé pour la troisième année consécutive, avec seulement 767.000 nourrissons, outre-mer compris. Loin, très loin de la glorieuse année 1971, où l’on avait frôlé la barre des 900.000 pour la seule métropole. Plus inquiétant : le « solde naturel » (ou le total des naissances moins les décès) en 2017 a atteint son plus bas niveau depuis… 1945. Et la dégringolade se poursuit cette année. Selon les tout derniers chiffres de l’Insee, seuls 285.600 bambins ont vu le jour entre les mois de janvier et de mai, soit 11 % de moins qu’en 2014. […]

C’est cependant l’outre-mer qui domine ce classement, avec un taux de fécondité moyen de 2,83, contre 1,89 en métropole. Dans cet ensemble se détachent notamment la Guyane et surtout Mayotte, deux territoires où l’immigration illégale fausse en partie les statistiques et où la transition démographique (baisse de la mortalité, puis de la natalité) n’est pas encore tout à fait terminée. La Guadeloupe et la Martinique, elles, sont plutôt menacées par le vieillissement. […]

L’Express

Le bois de chêne français menacé par la Chine
Vincent Cespedes : « Yallah ! Pourquoi il devient urgent de fraterniser avec les migrants »

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X