Plein ecran

Donald Trump : «La Russie, l’Union européenne et la Chine sont des ennemis économiques»

15/07
Le président américain, Donald Trump, a estimé que la Russie, l’Union européenne et la Chine étaient, pour différentes raisons, des « ennemis » des Etats-Unis, dans une interview diffusée à la télévision américaine dimanche 15 juillet, à la veille de sa première rencontre bilatérale, à Helsinki, avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Interview plus longue, en anglais:

« Je pense que nous avons beaucoup d’ennemis. Je pense que l’Union européenne est un ennemi, avec ce qu’ils nous font sur le commerce. Bien sûr on ne penserait pas à l’Union européenne, mais c’est un ennemi. La Russie est un ennemi par certains aspects. La Chine est un ennemi économique, évidemment c’est un ennemi. Mais ça ne veut pas dire qu’ils sont mauvais, ça ne veut rien dire. Ça veut dire qu’ils sont compétitifs », a détaillé M. Trump, dont les propos avaient été recueillis par la chaîne CBS samedi.

« Je respecte les dirigeants des pays européens. Mais, d’un point de vue commercial, ils ont vraiment profité de nous et beaucoup de ces pays font partie de l’OTAN et ne payaient pas leurs factures« , a-t-il ajouté.

« L’Allemagne a conclu un accord de gazoduc avec la Russie. Là où ils vont payer la Russie des milliards et des milliards de dollars par an pour l’énergie, et je dis que ce n’est pas bon, ce n’est pas juste. On est censé se battre pour quelqu’un et puis cette personne donne des milliards de dollars à celui contre qui on se protège. Je pense que c’est ridicule, alors je l’ai fait savoir aussi cette fois-ci« , a dit M. Trump à Glor. « Je vais vous dire, il y a beaucoup de colère du fait que l’Allemagne paie des milliards de dollars à la Russie. Il y a beaucoup de colère. Je pense aussi que c’est une très mauvaise chose pour l’Allemagne. Parce que c’est comme s’ils agitaient un drapeau blanc . »

La chancelière allemande Angela Merkel, qui a grandi dans l’Allemagne de l’Est communiste, a déclaré aux journalistes après les commentaires du président à Bruxelles qu’elle avait « fait l’expérience de la façon dont une partie de l’Allemagne était contrôlée par l’Union soviétique » et a déclaré que son pays prenait aujourd’hui des « politiques indépendantes » et des « décisions indépendantes ».

Dans l’interview de CBS News, M. Trump a également continué à critiquer l’enquête du conseiller spécial sur la Russie, affirmant qu’elle a un impact sur la position de l’Amérique dans le monde. « Je pense que toute cette chasse aux sorcières qui se déroule aux États-Unis nous gêne beaucoup« , a déclaré le président. « Je pense que cela nuit à nos relations avec la Russie. En fait, je pense que cela nuit à nos relations avec beaucoup de pays. Je pense que c’est une honte ce qui se passe. » […]

CBS News

Cinéma : « Zama », le mirage colonial de l’homme Blanc
Matteo Salvini : "Nous ne sommes plus un pays passoire"

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X