Plein ecran

Allemagne : l’AfD, grande gagnante de la confrontation entre la CSU et la CDU

10/07

Le conflit entre la chancelière et son ministre de l’Intérieur sur les migrants a profité à l’AfD, qui s’impose comme le deuxième parti d’Allemagne. Selon un sondage commandé par Bild, l’AfD est créditée de 17,5 % d’intentions de vote au niveau national, devant le SPD (17 %), mais derrière la CDU qui stagne à 29 %.

La stratégie du rentre-dedans de Horst Seehofer n’a pas payé. Le chef de la CSU bavaroise et ministre de l’Intérieur d’Angela Merkel ressemble aujourd’hui à l’arroseur arrosé. C’est pour contrer l’avancée de l’extrême droite en Allemagne qu’il décide, au lendemain des législatives du mois de septembre, de donner un grand coup de barre à droite. En bataillant pour une politique très dure face aux migrants, Horst Seehofer espérait reconquérir les électeurs déçus qui vont voir du côté de l’AfD, le nouveau parti populiste qui a envoyé 92 députés au Bundestag, le parlement allemand.

Si des élections avaient lieu aujourd’hui, non seulement la CSU essuierait de lourdes pertes au profit de l’AfD dans son fief de Bavière, mais beaucoup plus grave, au niveau national, l’AfD passerait devant le Parti social-démocrate, devenant le deuxième parti du pays derrière la CDU d’Angela Merkel. […]

Le Point

Merci à Valdorf

Terrorisme : un rapport du Sénat encourage à recourir «plus régulièrement» à la déchéance de nationalité
Salvini : «Soros veut faire de l'Italie un grand camp pour les réfugiés car il aime les esclaves»

Commentaires

Accueil
Menu
X