Plein ecran

Trump reste ferme sur l’immigration: « Nous ne pouvons pas autoriser ces personnes à envahir notre pays, nous devons immédiatement, sans juges ou décisions judiciaires, les renvoyer d’où ils viennent »

25/06

Plus de 500 enfants de migrants ont été réunis avec leur famille aux États-Unis, mais 2.000 autres restaient, ce dimanche 24 juin, toujours séparés de leurs proches. Le flou règne sur le calendrier et les modalités d’éventuelles retrouvailles, après le tollé suscité par la politique de Donald Trump sur l’immigration. Après sa volte-face censée mettre fin à la séparation des familles, le président américain appelle à encore plus de fermeté sur l’immigration, suggérant que les migrants illégaux puissent être expulsés sans passer par la case justice.

«Nous ne pouvons pas autoriser ces personnes à envahir notre pays», a-t-il déclaré sur Twitter. «Quand quelqu’un entre, nous devons immédiatement, sans juges ou décisions judiciaires, les renvoyer d’où ils viennent», a poursuivi Donald Trump.[…]

L’armée américaine est en train d’installer sur deux de ses bases des camps destinés à «offrir un refuge» aux migrants «qui n’en ont pas», a précisé de son côté le secrétaire à la Défense, Jim Mattis. Il s’agit pour les militaires d’apporter un «support logistique» aux services de sécurité intérieure, a-t-il ajouté.[…]

RTL

Paris : Elle fait découvrir la rue Jean-Pierre Timbaud à ses enfants
Crise migratoire : l'UE toujours en quête de solutions, le premier ministre italien se dit "satisfait" de la tournure des discussions

Commentaires

Accueil
Menu
X