Plein ecran

Vaste opération de la DGSI, 10 personnes soupçonnées de préparer des attentats contre des musulmans arrêtées en France. (MàJ : Le CFCM, reçu par Gérard Collomb , dit sa «profonde préoccupation»)

25/06

25/06/18

L’interpellation de dix individus liés à l’ultradroite soupçonnés de préparer des attaques contre des personnes de confession musulmane provoque la «profonde préoccupation» du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui sera reçu lundi 25 juin par le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb.

Dans son communiqué, le CFCM, chargé depuis 2003 de représenter la religion musulmane auprès des pouvoirs publics, «appelle tous les responsables politiques afin qu’ils dénoncent avec la plus grande fermeté les actions violentes dirigées contre les musulmans de France». Il invite les fidèles et «les associations gérant des lieux de culte musulman à la plus grande vigilance» après ces arrestations, menées par les policiers de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a par ailleur salué sur Franceinfo ces arrestations, mettant en garde contre tout «lien» qui pourrait être établi entre les personnes interpellées dans la nuit de samedi à dimanche et les militants identitaires ou son parti. […]

Le Monde


24/06/18

Dix personnes liées à l’ultra-droite ont été interpellées ce week-end dans toute la France, notamment en Corse, par les services antiterroristes dans le cadre d’une enquête sur des projets d’attaques ciblant des musulmans. Ces interpellations ont été menées par la DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure), dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par la section antiterroriste du parquet de Paris le 14 juin.

[…] Selon nos informations, parmi les interpellés figure Guy S., ancien policier à la retraite âgé de 65 ans. Il est suspecté de diriger le groupe d’ultra-droite, appelé AFO (« Action des forces opérationnelles »). Ce groupe est une structure clandestine et dissidente longtemps mise en sommeil […] L’enquête a débuté en avril dernier, en préliminaire, lorsque la DGSI a découvert que le groupe confectionnait des grenades artisanales et s’entraînait. […]

Parmi les cibles potentielles de AFO : des imams radicaux, des détenus islamistes ou encore des femmes voilées choisies au hasard. […] Plusieurs armes à feu ont été découvertes lors des perquisitions et certains suspects auraient évoqué la fabrication de grenades et explosifs. Les dix hommes, pour la plupart inconnus de la police, sont placés en garde à vue pour 96 heures.

Le Parisien

Mayotte. Patrick Weil : la question du droit du sol «ne doit pas servir de prétexte pour porter atteinte à l’indivisibilité de la République »
Le correspondant à Bruxelles de la 1ère chaîne allemande demande ouvertement la démission de Merkel

Commentaires

Accueil
Menu
X