Plein ecran

Caen (14) : déjà incarcéré, il fait l’apologie du terrorisme en prison

23/06

 

Un détenu, déjà incarcéré à Caen (Calvados), a de nouveau été jugé mardi 12 juin 2018 pour apologie du terrorisme.

Le jeudi 8 février 2018, un détenu de la maison d’arrêt de Caen (Calvados) assure entre autres qu’il allait « mourir en martyr, et que lorsqu’il sortirait on parlerait de lui dans les journaux. Vous êtes tous des mécréants, Allah akbar !« . Le mardi 12 juin 2018, au tribunal correctionnel de Caen, l’homme répond d’apologie publique d’un acte de terrorisme. « J’ai grandi dans cette France et, je l’aime« , se défend-il.

L’homme est dit manipulateur, radicalisé et pratiquant. Essam Charqane écope finalement de 10 mois ferme supplémentaires, sans aménagement.

Migrants : Lifeline, le nouveau bateau que l’Italie et Malte refusent d’accueillir
Bad Religion - "The Kids Are Alt-Right"

Commentaires

Accueil
Menu
X