Plein ecran

Un consultant de beIN Sports suggère à un joueur nigérian de prendre du Banania

23/06

« Il faut qu’il prenne du Banania » : la phrase du consultant de beIN Sport Grégory Paisley, durant le match Nigéria-Islande vendredi, est très mal passée.

Dès la mi-temps, constatant les nombreuses réactions indignées sur les réseaux sociaux, l’ancien joueur de l’OGC Nice a tenté de s’expliquer :  « J’ai dit Banania… j’aurais pu dire Poulain, Nesquick ou ce que vous voulez. Moi, j’estime que quand on manque de force, c’est ce qu’on prend le matin, donc j’ai sorti Banania, parce que sa touche était ratée tout simplement. Mon meilleur ami est sénégalais, c’est Habib Beye, donc à aucun moment je pourrais dire de mal des Africains. C’est un peu dommage de devoir se justifier, mais aujourd’hui c’est une réalité. » […]

En raison de son imaginaire raciste, le slogan a été placardisé dès les années 1970. Mais il est resté dans les mémoires, et l’association Noirs – Banania apparaît souvent à des fins de stigmatisation.

Le Dauphiné libéré

Audincourt (25) : prière de rue de protestation contre la fermeture d’une « mosquée » polémique située dans les locaux d ’une association d’insertion et d’aide au logement
Les salariés de Buzzfeed France en grève ce lundi

Commentaires

Accueil
Menu
X