Plein ecran

La méthode radicale de l’Algérie pour empêcher les fraudes au bac : couper Internet sur tout son territoire

Juin
2018

Les autorités algériennes n’ont rien trouvé de plus efficace que de couper Internet sur tout son territoire à chaque début d’épreuve du baccalauréat.

La mesure, draconienne, semble porter ses fruits. Aucune fraude au baccalauréat n’a pour le moment été détecté cette année en Algérie. […]

Ces coupures interviennent “conformément aux instructions du gouvernement visant à assurer le bon déroulement des épreuves du baccalauréat”, a expliqué l’opérateur. […]

Téléphones, tablettes ou autres objets connectés sont cette année interdits dans les 2.108 centres d’examen, une interdiction valable pour les quelque 709.000 candidats, mais aussi pour les professeurs, surveillants ou membres du personnel administratif.
Mais ce n’est pas tout, puisque la ministre de l’Éducation Nouria Benghabrit a indiqué que les candidats étaient soumis aux détecteurs de métaux à l’entrée des centres. Enfin, et pour parfaire cette opération anti-fraude, elle a également fait savoir que des brouilleurs de télécommunications et des équipements de vidéosurveillance avaient été installés dans les centres d’impression des sujets.

m6info.yahoo

Développement, démographie… : « En Afrique, un aveuglement collectif face à une réalité terrifiante »
Etats-Unis : les résultats des sportifs transgenres faussent les compétitions et déclenchent un tollé

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu