Plein ecran

Arrestation en Espagne d’un routier marocain pour le meurtre d’ une jeune femme allemande pro-migrants (MàJ : son corps retrouvé, Boujemaa L. a avoué)

22/06

22/06/2018

Une jeune allemande dont le cadavre a été découvert jeudi partiellement brûlé au Pays Basque espagnol a été identifiée comme étant une responsable du Parti social-démocrate allemand (SPD), a annoncé vendredi le Parti socialiste du Pays Basque (PSE-EE).

Dans un communiqué, le PSE-EE présente la victime comme Sophie Lösche, ancienne présidente des Jeunesses du SPD, et vice-présidente de ce parti dans la ville de Bamberg en Bavière (sud). La secrétaire générale du PSE-EE, Idoia Mendia, a exprimé ses condoléances à la présidente du SPD Andrea Nahles, a précisé le parti basque dans un communiqué.
La police espagnole […] a indiqué avoir arrêté un camionneur de 41 ans venant d’Allemagne, « principal suspect de la disparition de la jeune femme pour la police allemande, et sur lequel pesait un mandat d’arrêt européen ».

« Ce crime met en évidence, une fois de plus, la situation de menace dans laquelle se trouvent des millions de femmes dans le monde, du simple fait d’être femme« , a commenté Mme Mendia.

(AFP)

Source


Sophia Lösche, militante allemande pro-migrants de 28 ans, a été retrouvée hier [20 juin] sans vie aux environs de 15h20 près de la station-service de Egino située sur la commune de Asparrena dans la province d’Alava [Pays basque]. Cela faisait une semaine que l’on avait perdu sa trace depuis qu’elle était montée dans un camion […] immatriculé au Maroc […] Le conducteur de ce véhicule, déjà arrêté, est l’assassin présumé.

[…] Ses aveux auront permis hier la localisation du cadavre de la jeune femme.

Les sources que nous avons consultées ont insisté sur le fait que le corps présentait « des symptômes évidents de violence ». L’auteur présumé du crime aurait essayé de le brûler […]

Sophie était présidente des jeunesses du SPD (parti social-démocrate) à Bamberg [Bavière] et faisait des études universitaires. Elle avait collaboré avec une ONG sur l’île grecque de Lesbos où elle aidait les migrants sans ressources. […]

(Traduction Fdesouche)

El Correo


20/06/2018

Tournant dramatique dans l’affaire de l’auto-stoppeuse de Leipzig [Saxe] disparue : la police pense maintenant qu’il y a eu meurtre. Le chauffeur de poids lourd dans le véhicule duquel Sophia Lösche (28 ans) est montée jeudi soir [14 juin] à la station-service Aral de Schkeuditz a été arrêté mardi [19 juin] en Espagne.
Cet homme est fortement soupçonné d’avoir tué la jeune femme disparue, a fait savoir dans la soirée [19 juin] la police de Leipzig.
[…]

Dans la matinée, le frère de la disparue, Andreas Lösche (51 ans), homme politique bavarois (Verts), avait annoncé sur Facebook que le chauffeur de camion avait été retrouvé en Espagne.

L’homme aurait expliqué à la famille qu’il avait déposé Sophia vers 20 heures à la sortie d’Hersbruck de l’A9.

[…]

[…] la police criminelle de Leipzig a fait appel […] à la police espagnole.

Comme nous l’avons appris de source judiciaire, le chauffeur du camion a été arrêté après une tentative de fuite.

L’homme, qui selon les autorités espagnoles serait Marocain, a manifestement tenté de s’enfuir dans son pays.

Un juge espagnol a depuis délivré un mandat d’arrêt.

[…]

Tag24


Des conditions catastrophiques, la violence policière et l’indifférence du monde politique : le camp de Moria sur l’île de Lesbos est un no man’s land. Sophia Lösche a raconté à la salle paroissiale protestante ce qu’elle avait vécu sur l’île qui sert de transit pour les réfugiés.

« Je voudrais pouvoir aller partout. Je voudrais voir le monde et le connaître », dit Sophia Lösche. Et cela doit être valable pour tous. Et là, on n’a pas le droit de distinguer entre réfugiés de guerre et réfugiés économiques. Cette jeune femme, née à Amberg [Bavière], passe régulièrement depuis 2016 deux semaines dans une maison qu’elle loue sur l’île grecque de Lesbos, où elle soutient activement la « No border kitchen », la « cuisine sans frontières ». […]

(Traduction Fdesouche)
Onetz (29 03 2018)

Saint-Brieuc (22) : un couple roué de coups le soir de la fête de la musique, trois mineurs dont deux migrants arrêtés
Créteil (94) : ils aident les migrants à réaliser leurs projets professionnels

Commentaires

Accueil
Menu
X