Plein ecran

Brescia (Italie) : le maire demande à des migrants de participer à une opération citoyenne de nettoyage des sentiers, ils répondent qu’ils ne sont pas venus là pour travailler

Juin
2018

Aucun des 24 réfugiés invités par la marie de Brescia, n’a accepté d’aider à nettoyer les sentiers.

Le maire Mark Zatti, est très en colère parce que très déçu, il a d’abord écrit une lettre au préfet de Brescia Annunziato Varde, puis a pris une pelle et un râteau, et il alla lui-même de fixer le chemin du pays le plus visité.

« La semaine dernière j’ai rencontré les demandeurs de protection internationale en leur demandant de se rendre disponibles pour collaborer. Là, à l’époque, ils m’ont répondu qu’ils allaient y penser. Mais la réponse définitive fut : « nous ne sommes pas venus ici pour travailler » … « 

 

Jacques Myard qualifie de «lamentables» les critiques de Calmels contre le tract de Wauquiez «Pour que la France reste la France»
Migrants : la "marche solidaire" arrive à Paris

Commentaires

Accueil
Menu
X