Plein ecran

Mai 68 : des caricatures de de Gaulle et des affiches à la gloire de Mao censurées par Pékin

14/06

L’exposition L’art c’est vous ! L’année 68 en France devait être inaugurée jeudi en Chine. Mais l’ambassade de France, qui organisait le programme centré sur les photographies et les placards du mouvement étudiant, n’a pas obtenu le feu vert du régime communiste.

«Compte tenu de divers facteurs, les experts pensent qu’il ne convient pas de tenir une telle exposition», a expliqué la responsable, qui n’a pas voulu donner son nom. Le régime chinois, qui réprime sévèrement toute velléité d’opposition, se méfie des mouvements contestataires, particulièrement en juin, mois anniversaire de la répression du mouvement démocratique de la place Tiananmen à Pékin en 1989, qui a fait des centaines, voire des milliers de morts.

Certaines affiches qui devaient être présentées à Pékin étaient susceptibles de déplaire au régime, notamment des caricatures du général de Gaulle, révéré en Chine pour avoir reconnu la République populaire en 1964. D’autres dessins représentant le président chinois Mao Tsé-toung (1893-1976), héros de certains militants français de Mai 68, avaient peu de chances de passer le filtre de la censure, Pékin n’autorisant pas les représentations indépendantes des dirigeants communistes.

Le Figaro

Quand Wauquiez confie à Houellebecq qu'il est «obnubilé» par Marion Maréchal
"Pas de rappeur islamiste au Bataclan !" : Génération Identitaire déploie une banderole devant la salle de concert

Commentaires

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.

Accueil
Menu
X