Plein ecran

Migrants. Le maire de Palerme : « Il faut supprimer le permis de séjour comme on a supprimé la peine de mort »

13/06

Leoluca Orlando (Parti démocrate), 70 ans, est un maire un peu spécial. Réélu en juin 2016 avec 70% des suffrages, il effectue actuellement son quatrième mandat à la mairie de Palerme. Joli record. Mais l’édile veut aller encore plus loin. Il compte faire de sa ville, proclamée cette année capitale culturelle de l’Italie et qui compte près d’un million d’habitants et 80.000 immigrés réguliers, la capitale de la tolérance.

En l’an mille, Palerme ne comptait pas moins de… 300 mosquées. C’était au temps de l’occupation musulmane de l’île mais aujourd’hui, mosquées et synagogues vivent côte à côte dans un respect mutuel, tout en entretenant de bons rapports avec le catholicisme. Un multiculturalisme religieux qui fait la fierté de Leoluca Orlando, soucieux de ne pas instrumentaliser la polémique en cours entre la France et l’Italie. […]

Quand on me demande « combien d’immigrés à Palerme ?« , j’ai envie de répondre : « Aucun, car nous sommes tous des Palermitains, eux et nous. » Ceci dit, lorsque je suis arrivé à la mairie en 2011, le nombre de régularisations était de l’ordre de 8 par an. Aujourd’hui nous sommes à 700 ou 800… […]

Nouvel Obs

Aquarius : Giuseppe Conte dénonce les "leçons hypocrites" d'E. Macron (MàJ: Matteo Salvini appelle E. Macron à accueillir plus de migrants)
Merkel : la politique migratoire est un «test décisif» pour l'avenir de l'Europe

Commentaires

Accueil
Menu
X