Plein ecran

Marseille : 6 ans de prison pour Fayssal, l’agresseur à la machette

Juin
2018

[…] Depuis sa garde à vue, Fayssal Zaghdar se répète : « Je ne me souviens de rien. Ce jour-là, j’avais pris 40 cachets et bu 17 cannettes de bière« . Placé sous traitement lourd pour des problèmes psychologiques, l’ancien coiffeur date ses troubles de la mort de son frère en Algérie, « égorgé sous mes yeux, pour une histoire de fille« . Cette scène terrible, assure-t-il, montrant ses bras automutilés, lui « remonte parfois en tête ». « Et je craque… »

En désaccord sur son état de discernement au moment des faits, « aboli » pour l’un, « conscient de ses actes » pour l’autre, les deux experts se sont accordés sur « la grande dangerosité » de Fayssal Zaghdar et sa tendance à « sursimuler » ses difficultés. Mais aussi, sur un « risque de réitération très élevé » à sa sortie. »C’est un individu très dangereux. À n’importe quel moment, il peut passer dans un autre monde. Je n’ai pas de solution miracle mais il convient de le mettre à l’écart de la société », tranche la procureure, en réclamant 6 ans. […]

La Provence

Merci à Proserpine

Justice : la France gèle les avoirs de 6 trafiquants de migrants africains en Libye
Paris : Bagarre à coups de bâtons Porte de la Chapelle

Commentaires

X
Accueil
Menu