Plein ecran

Alain Finkielkraut : « L’immigration est un facteur de malheur des sociétés »

Juin
2018

Elisabeth Levy, Paul Thibaud, Alain Finkielkraut – 03 Juin 2018

L’immigration est un facteur de malheur des sociétés dans la mesure où elle est incontrôlée et tous les peuples européens (nous y reviendrons avec l’Italie) le disent.

L’union européenne pense, pour des raisons morales et économiques puisqu’elle se réfère toujours au « plus jamais ça », qu’il faut ouvrir les frontières.

Les peuples ne le veulent pas et donc on parle d’extrême droite on parle de populisme alors, si vous voulez, qu’il faut écouter le désarroi des peuples.

Il ne procède pas de la xénophobie. Je crois que ce n’est pas vrai. Et il faut prendre acte aussi de l’hostilité d’un certain nombre de nouveaux arrivants.

Et cette hostilité pourra être adoucie, pourra être guérie si précisément les proportions sont respectées.

1/ Réception à l’Élysée de Mamoudou Gassama

2/ Le monde catholique et l’immigration

3/ Immigration « facteur de malheur des sociétés »

4/ Nouvel antisémitisme

5/ Italie: populisme de gauche et de droite

(Merci à XXX)

Loto du patrimoine : une historienne proteste contre la restauration de la maison de l'écrivain Pierre Loti qu'elle accuse de racisme
La mairie LR de Compiègne (60) finance le repas du Ramadan. Appel à la prière qui résonne dans le quartier, agent municipal proche des salafistes...

Commentaires

Accueil
Menu
X