Plein ecran

Le nouveau ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini : « Le bon temps pour les clandestins est fini : préparez-vous à faire les valises » (MÀJ VIDÉO)

Juin
2018

Matteo Salvini (Lega) lors d’un meeting en Sicile : «Je le dis à haute voix, les immigrés réguliers et les honnêtes gens n’ont rien à craindre, mais pour les immigrés clandestins, fini le bon temps, préparez vos valises ! Préparez vos valises !»
– FRANCE INFO, 5 juin 2018, 8h52


04/06/18

Pozzallo (Italie) – Matteo Salvini, le chef de la Ligue devenu cette semaine ministre de l’Intérieur, se rend dimanche en Sicile pour marteler le discours anti-immigration qui l’a porté au pouvoir.

(…) La dernière arrivée remonte à vendredi soir, quelques heures après la prestation de serment de M. Salvini: 158 personnes, dont neuf enfants, sont arrivés à Pozzallo après avoir été secourus au large de la Libye par un navire humanitaire, dans une opération coordonnée par les gardes-côtes italiens.

Mais désormais, « le bon temps pour les clandestins est fini: préparez-vous à faire les valises« , a prévenu M. Salvini samedi soir lors d’un meeting à Vincenza (nord).

« Les Etats doivent recommencer à faire leur travail et plus aucun vice-passeur ne doit accoster dans les ports italiens« , a-t-il aussi prévenu, dans une attaque claire contre les ONG de secours en mer, qu’il accuse régulièrement de complicité avec les réseaux de passeurs.

Luigi Di Maio, le chef de file du M5S, a lui aussi traité ces ONG de « taxis de la mer« , même si le discours de son mouvement reste plus tempéré que celui de la Ligue sur l’immigration.

Pour trouver rapidement des fonds, il réclame « un bon coup de ciseaux dans les cinq milliards d’euros » consacrés chaque année à l’accueil des demandeurs d’asile.

(…) L’Express


Un entrepreneur, électeur de Matteo Salvini (Lega) : «Les questions de fiscalité et de sécurité sont intimement liées. La réduction de la dépense publique liée à l’immigration permettra un allègement de la fiscalité, et en plus nos quartiers seront plus sûrs.»
– France 24, 3 juin 2018, 10h05

Une Italienne : «Notre pays est complètement envahi (de migrants), c’est incroyable. Et ici à Rome, on en a vraiment jusque là !»
– France 2, 2 juin 2018, 20h15

Un entrepreneur italien, électeur de Salvini : «La réduction de la dépense migratoire permettra un allègement de la fiscalité, et en plus nos quartiers seront plus sûrs» (MàJ: Ras-le-bol d’une Italienne face à l’immigration)

Terrorisme : création d’une « unité de coordination » pour les djihadistes sortants de prison
Rodez (12) : une élue municipale FN interpellée après la découverte de drogue en prison

Commentaires

Accueil
Menu
X