Plein ecran

Bernard Monot, l’ancien conseiller économique de Marine Le Pen, en passe de quitter le FN

30/05

 

C’est un départ qui pourrait se révéler lourd de sens. Selon les informations de L’Opinion confirmées au Figaro, le député européen et ancien responsable du programme économique du Front national, Bernard Monot, vient de claquer la porte du groupe parlementaire européen du FN, Europe des nations et des libertés (ENL). Un premier pas vers un départ en bon et due forme du parti de Marine Le Pen auquel il avait adhéré en 1989.

Auditionné par le groupe européen EFDD, qui vient de l’accepter dans ses rangs, l’élu a expliqué son départ par le constat que «le FN n’avait désormais plus de stratégie, plus de direction ni de cap. Et que dans ses conditions il préférait partir», rapporte un eurodéputé présent. Au Figaro, Bernard Monot tempère: «Je quitte en effet l’ENL, je pense qu’il y a d’autres possibilités ailleurs. Mais je n’ai pas dit que je quittais le Front national. Cela va dépendre des réactions de chacun. Je pense faire ces prochains jours une conférence pour expliquer mon choix. Nous allons voir la suite des événements.» Quoi qu’il en soit, s’il devait en effet quitter le Front national «ce n’est pas une perte», lâche Marine Le Pen à L’Opinion. (…)

En rejoignant le groupe parlementaire européen de Nigel Farage, EFDD, Bernard Monot va retrouver d’autres démissionnaires du parti de Marine Le Pen, les eurodéputés Patriotes Florian Philippot, Sophie Montel et Mireille d’Ornano, ainsi que Joëlle Bergeron. Il rejoindra au sein du groupe la délégation de cette dernière.

"Violences policières": des députés LFI demandent à Collomb de retirer sa plainte contre Hadama Traoré
Schaerbeek (Belgique) : Un couple d'homosexuels agressé par ses voisins turcs. La maman secouait ses fils pour qu'ils les battent plus fort

Commentaires

Accueil
Menu
X