Plein ecran

Grenoble (38) : Centre des langues vivantes saccagé par des étudiants d’extrême-gauche. 1 millions d’euros de dégâts.

Mai
2018

Les dégâts causés dans le Centre des langues vivantes, occupé pendant un mois et demi par les opposants à la loi Vidal, ont été estimés à plus d’un million d’euros (notre édition de samedi). Hier, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de sa colère : “Ces bâtiments de l’Université Grenoble-Alpes ont fait l’objet d’un saccage systématisé. Dégradation des locaux et du mobilier, destruction et vol de matériel informatique vont rendre le Centre des langues indisponible et pénaliser ainsi les étudiants bien au-delà de la prochaine rentrée. Pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ce saccage est inacceptable. Sous couvert d’une vision romantique de l’opposition au projet de loi Vidal, c’est en réalité une intolérable politique du chaos qui s’est organisée à l’intérieur des locaux. Les responsables de ces actes doivent être retrouvés et punis avec la plus sévère rigueur. La Région s’est engagée, avec son vice-président délégué à l’Enseignement supérieur Yannick Neuder, pour développer des filières d’excellence et d’innovation pour ses étudiants dans ses universités. Celles-ci participent au rayonnement et à l’attractivité du territoire. Elle se tient prête pour étudier les modalités afin d’aider les étudiants grenoblois à retrouver le plus rapidement possible un cadre d’enseignement décent”.

(Merci à Jojo)

La France, terre élue du jihad ! Les chiffres sont effrayants…
Pour le vice-chancelier autrichien, "Frontex est une organisation de passeurs" (MàJ)

Commentaires

X
Accueil
Menu