Plein ecran

Collomb demande aux manifestants de «s’opposer aux casseurs»

26/05

Quelques dizaines de personnes ont été interpellées samedi à Paris en marge de la manifestation contre la politique d’Emmanuel Macron, émaillée par quelques brefs incidents. Le ministre de l’intérieure, Gérard Collomb, s’est étonné de la « passivité » des manifestants face aux black blocs.

« Il faut que les personnes qui veulent exprimer leur opinion, puissent s’opposer aux casseurs« , a estimé sur BFMTV Gérard Collomb, appelant les manifestants à « ne pas être complices de ce qui se passe par leur passivité« .

« Ce qui est très étonnant, c’est que des black blocks puissent intervenir au milieu d’une foule qui finalement ne réagit pas. Si on veut garder le droit de manifester (…) il faut que les participants puissent s’opposer aux casseurs et ne pas, par leur passivité, être d’un certain point de vue, complices de ce qui se passe« .

Le Figaro

La République face au défi de la mouvance salafiste en plein essor
Assa Traoré : « En Afrique, ils vont renverser le président, ils renversent le palais,(...) pourquoi ça devrait pas se passer comme ça en France ? »

Commentaires

Accueil
Menu
X