Plein ecran

Etats-Unis : une jeune réfugiée kenyane se bat contre les injustices en tout genre

25/05

Depuis son arrivée sur le sol américain, Saïda Dahir vit à Salt Lake dans l’Utah, un État majoritairement blanc et chrétien. Son environnement n’a d’ailleurs pas toujours été accueillant. « J’ai subi beaucoup de discrimination ici. Des regards. Des insultes. Les gens sont vraiment méchants.« 

Son discours a fait partie des plus marquants lors du rassemblement « March for our lives » du 24 mars 2018, à Washington. « Je regardais la foule et j’ai vu les gens émus et j’ai vu les gens que j’ai connus toute ma vie en sanglots », se souvient-elle. À 17 ans, Saïda Dahir s’est donnée pour mission de lutter contre les injustices.

La jeune fille s’est découvert un véritable talent oratoire à l’école. Depuis, elle s’exprime lors d’événements comme la fameuse marche de Washington pour une vente plus contrôlée des armes aux Etats-Unis.

Afin de trouver la force nécessaire de s’exprimer face à de très larges auditoires, Saïda Dahir s’appuie sur son expérience personnelle. En effet, la jeune femme est une réfugiée kényane arrivée aux États-Unis en 2003. « Notre installation dans un pays où tout nous était étranger, les habitudes, la langue a été difficile au début », raconte-t-elle.

L'Etat va reprendre 35 milliards d'euros de dette de la SNCF
Migrants : "Les Français sont sur une attente de fermeté plutôt que d'humanité"

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

X